Il convient de prime abord de bien différencier les compteurs industriels des machines de comptage dans les domaines de la fabrication et de la logistique. En effet dans l’industrie et le transport un compteur peut être un totalisateur, un afficheur de positions, un tachymètre, un compteur de temps ou tout autre afficheur digital ou analogique de données. A contrario la machine de comptage permet de doser, de peser et surtout de dénombrer des produits de petite taille, de la monnaie, des granulés, des flocons, des grains…  pour le conditionnement sur une ligne de production..

Quels sont les types de machines de comptage existants ?

En effet sous le vocable de machines de comptage, utilisé par les fabricants, l’on trouve divers types d’équipements industriels pour réaliser des opérations de dénombrement, de dosage ou de pesage.

Les automates de comptage sont employés pour dénombrer des petits éléments métalliques (écrous, vis, rondelles, petite quincaillerie…), la plasturgie (pièces de petite taille, chevilles…) ou l’agroalimentaire (confiseries, petits gâteaux secs…). Ils  sont équipés de bols vibrants ou de bols centrifuges pour assurer le tri, la sélection et le comptage des pièces. Les machines de comptage peuvent également être équipées d’un peseuse par le fournisseur afin de mesurer les quantités de produits à conditionner.

Utilisées principalement dans les domaines de l’hygiène, de la pharmacie et de l’agroalimentaire, les doseuses volumétriques permettent d’assurer la mesure de quantités identiques de granulés, de grains ou de cristaux. Alors que les doseuses à vis permettent de mesurer des produits à granulométrie fine, les doseuses volumétriques à tasses sont dédiées à la mesure des produits de types graines ou flocons.

Dans le domaine de la monétique des machines appelées trieuses sont utilisées pour le comptage des pièces et du papier monnaie. Les automates de comptage pour monnaies peuvent être associés à des ensacheuses horizontales ou verticales. Les équipements de comptage pour billets permettent également d’assurer le tri  et le dénombrement de produits à base de papier : emballages, affiches, flyers, dépliants… En fonction des besoins, les trieuses de monnaie sont notamment utilisées dans les secteurs de la grande distribution, de la banque, des casinos et autres établissements de jeu.

Pourquoi utiliser une machine de comptage ?

Équipements de précision, les machines de comptage permettent avant tout de gagner en efficacité, avec une hausse de la productivité, tout en limitant les risques d’erreur liés à une intervention humaine. En effet, lors d’un comptage ou d’un remplissage manuel, deux types d’erreurs peuvent fréquemment se produire :

  • Des erreurs de dénombrement pour les produits,
  • Une mauvaise évaluation de la valeur de certains titres de paiement.

Automatiser le comptage des recettes de l’entreprise (grande distribution, jeux d’argent, établissements bancaires…) à l’aide d’un compteuse de billets et d’une trieuse de pièces permet d’en faciliter l’activité quotidienne. Cela permet également d’obtenir rapidement les chiffres relatifs à une journée voire à une demi-journée d’activité.
De plus les constructeurs peuvent  équiper leurs matériels de systèmes de détection de fausse-monnaie via la mesure des dimensions et du poids pour les pièces. Les compteuses de billets peuvent être équipées de lecteurs permettant de vérifier la présence des micro- inscriptions cachées et des filigranes anti-faussaires.

Quelle est la cadence maximale d’une machine de comptage ?

Il n’est pas possible d’estimer de manière générique la cadence maximale d’équipements de comptage car, cela dépend de la technologie utilisée par les fabricants et de la typologie de produits à compter. Quels que soient les types de machines utilisés (peseuses, doseuses, automate de triage et de comptage…), une analyse technique est à réaliser sur site ou sur dossier par le fournisseur. Cela permet de réaliser une véritable analyse des cadences maximales pouvant être obtenues en situation.

La vitesse de fonctionnement d’un automate de comptage est notamment fonction :

  • Du mode d’alimentation manuel ou automatisé de l’équipement en travail,
  • De la capacité d’approvisionnement du tapis roulant ou de la bande transporteuse,
  • De la nature, de la taille et/ou de la granulosité des produits à compter,
  • de la technologie de comptage utilisée (dénombrement, pesage, dosage, triage…),
  • De la vitesse d’entrée et de sortie des produits à mesurer,
  • De la rapidité de remplissage des bols, doseuses ou tasses,
  • De la fréquence de vidage des éléments de mesure ou de dénombrement.

Pour certaines peseuses associatives il est également possible de choisir un rythme de travail selon les besoins, avec un mode haute vitesse de fonctionnement et un mode haute précision.

Peut-on utiliser la même machine de comptage pour des produits différents ?

En fonction de la technologie dont elles sont dotées, les machines de comptage peuvent tout à fait être utilisées pour des produits différents, sans que cela ne nécessite un reparamétrage ou une modification. En effet ce type d’équipement industriel est le plus souvent conçu et fabriqué pour allier la précision à la polyvalence.

Les doseuses volumétriques à vis permettent de mesurer de nombreux types de production à faible granulométrie (poudres, granulés…) pour les secteurs agroalimentaires et pharmaceutiques. Les doseuses volumétriques à tasses assurent une égalité constante dans la mesure des quantités de grains alimentaires destinés à être ensachés en fin de ligne de conditionnement.

Dotées d’un ou plusieurs godets, les peseuses linéaires peuvent prendre en charge de la visserie, de la boulonnerie, de la lessive, des confettis, du riz, des pâtes, des pâtisseries sèches, des confiseries, du café, du cacao… Équipées en série de nombreuses têtes de remplissage des godets situées au dessous, les peseuses associatives permettent l’alimentation de sachets ou de boîtes pour des applications alimentaires comme non alimentaires.

Les automates de comptage de type trieuse de monnaie ou compteuse de billets sont dotés d’équipements de reconnaissance des formes et des tailles pour pouvoir assurer un comptage précis et efficace.

Les machines de comptage ont-elles un système de détection des erreurs ?

Les erreurs de comptage peuvent être liées à la qualité, à la valeur ou à la nature des produits à dénombrer. Pour éviter ces erreurs des systèmes de détection peuvent être installés sur les équipements de comptage :

  • Des grillages qui permettent d’évacuer les poussières, les débris ou les résidus,
  • Des “formats” pour permettre le triage en fonction des dimensions ou des surfaces,
  • Des systèmes de vision industrielle pour vérifier la qualité et la conformité.